Pages

vendredi 22 août 2014

zut..alors 22/08/2014



IL Y A DE LA DYSLEXIE DANS L'AIR !!!

Cela ne va pas changer la face du monde...
Ce n'est pas  une catastrophe locale, les finances de  la ville ne sont pas en  péril mais  à propos de la nouvelle signalétique que  l'on attendait depuis si  longtemps, personne au niveau de  nos élus n'a  remarqué que  les panneaux indiquant  l'emplacement de  la  maison de retraite  sont mal orthographiés .
La Résidence Jeanne d'arc est une EHPAD  et non une EPHAD.
EHPAD signifiant : Etablissement d' Hébergement pour  Personnes Agées Dépendantes.
EPHAD : je ne sais pas .


Si c'est l'entreprise qui a commis l'erreur, il faut qu'elle remplace au moins 5 panneaux.
Si c'est la commune qui a commis l'erreur , il faut trouver le coupable, le  mettre au coin avec  un bonnet d'âne  et lui donner  quelques  coups de règles sur le bout des doigts...Na!!!


JOUNENT Michel, un  flâneur.   

jeudi 21 août 2014

non aux gachis municipaux 21/08/2014

LE CONTRIBUABLE QUINOCEEN
n'a pas à supporter la gestion hasardeuse  de  l'ancien maire.
Le nouveau maire doit réparer l'erreur  de ce dernier, celle   d'avoir acheté les  murs d'un commerce situé quai de la République pour  maintenir  un commerçant en difficulté!!!
Réparer, cela veut dire que la  municipalité actuelle doit émettre des ordres de reversement  auprès de l'ex- commerçant  de  100 000 €  pour les  murs du commerce et de  19 000 €  pour les  loyers impayés .
Si le Tribunal administratif a mis  43 mois  pour  juger illégale la délibération N° 10-117, une juridiction adéquat pour juger l'illégalité de  l'acte administratif  ayant conduit  à  l'achat  des  murs mettra, à l'évidence, beaucoup moins de temps.  
Cet acte d'achat est truffé  d'erreurs et très  imparfait par le  non respect de certaines clauses obligatoires.
Le nouveau maire n'est en rien pour  l'instant dans cette affaire  mais s'il ne veut pas voir le fonctionnement  de son  conseil municipal altéré  par cette lamentable affaire , il doit  y mettre un terme  en effaçant les conséquences  de la délibération illégale.
Fin de  l'année 2010, l'association des commerçants, présidée par M Huc Hervé, aujourd'hui conseiller municipal-délégué, faisait part de son désaccord avec  la  méthode employée par le  maire  et, surtout  dans cette affaire, de  l'absence de concertation entre  les élus et les commerçants .
Avec un seul propriétaire, l'ensemble  immobilier où se situe  l'ex commerce  de  presse  trouvera  plus facilement preneur  puisqu'il est  toujours en vente.
Quant  à l'aide  juridique de  la  Préfecture, les  nombreux courriers  reçus et signés par le Préfet  me confirment que ce  problème n 'a jamais été traité avec sérieux; rien que sur la réalisation d'un acte administratif se substituant à un acte notarial,  il m'est apparu  que  les services de  la Préfecture étaient loin de maîtriser le sujet.
Les échanges que  j'ai pu avoir  sur ce sujet  pointu avec  mon ami, G Lambotte, me confirment que  les contrôles de la  légalité  des délibérations municipales sont très aléatoires et   peu pertinentes.
J'ai alerté la Préfecture, la Chambre régionale des comptes et le Trésor Public à toutes fins utiles en leur envoyant copie du jugement du TA de Rennes; j'ai  obtenu des réponses. 
Le  plus  compliqué dans cette situation  -post jugement du TA de Rennes-   concerne principalement Mme  la comptable  du centre des finances  d'Etables sur mer, compte tenu de son statut de fonctionnaire responsable des deniers  publics; les connaisseurs  comprendront...

JOUNENT Michel , citoyen  bien décidé à combattre  les gâchis municipaux d'hier et d'aujourd'hui.

NB: la  plainte près du doyen des juges d'instruction de Saint Brieuc avec constitution de  partie civile  contre M Blanc  est toujours en cours .         

vendredi 15 août 2014

ça déborde 15/08/2014

LA VUE ET LES ODEURS, POUAH !!!






A l'intersection de la rue des Oiseaux et du Boulevard du Littoral,  les égouts  débordent .
L'allée de la  Grève Gicquel a servi de déversoir à cette saturation du réseau d'évacuation des eaux usées .

Eaux usées , car cela sent mauvais et ce  n'est pas  joli à voir dans cette rue  en cul de sac .
Nous  le savons, dans  bien des rues, le réseau  d'évacuation connaît des  problèmes, les conduites sont en mauvais état et en partie écrasées.
C'est désagréable  pour les riverains de ce quartier  mais ce  n'est pas  le seul quartier à Saint Quay où des  mauvaises  odeurs sont récurrentes.
La reconstruction de l'usine d'assainissement est à l'ordre du  jour, elle est obsolète dans  sa  manière de traiter les eaux usées , dépassée dans  sa  manière de traiter  les boues  issues du retraitement des eaux  et insuffisante dans  le nombre de foyers  à traiter surtout en  période  estivale .
De  plus, des eaux de  pluies sont anormalement renvoyées à l'usine de retraitement; avec  des égoûts qui débordent et l'envoi des eaux de  pluie lessivant les rues  jusqu'à la  mer,  il ne faudra  pas s'étonner du mauvais état des eaux de baignade.
Il y a  urgence à mettre  en chantier la reconstruction de  l'usine  de retraitement des eaux usées , urgence  à définir  pour une  longue  période son  lieu d'implantation  et urgence à établir  avec les communes voisines ( Plourhan et Tréveneuc ) utilisatrices  de  l'usine, du niveau  de  leur  participation dans  les  investissements à venir.
Ce qui s'est passé ce  matin du 15 Août  se renouvellera , d'autant que  la  pluviométrie est appelée à augmenter selon les  météorologues .
Les services techniques municipaux et la société Véolia  sont intervenus  pour palier  à l'inconfort des riverains,  c'était nécessaire  mais attention il est grand  temps de  prendre le  problème  à bras le corps et de rattraper  le temps  perdu sous  le dernier  mandat.
Le temps perdu, sous  la direction  de M Blanc , s'est rappelé  à son bon  souvenir , il est l'un des résidents par son habitat dans  l'allée de la Grève Gicquel , le  plus touché par ces débordements d'égouts très malodorants.

JOUNENT Michel.

regards sur les films projetés au cinéma (6 ) 15/08/2014

MIROIR SUR LE CINÉMA QUINOCÉEN.


Chronique sur la  programmation du cinéma "ARLETTY".
par jean Michel Forest.


L'Arletty a projeté jeudi 14 Août deux films qui, certainement, chacun dans leur genre, feront date dans l'histoire du cinéma.

"Le Conte De La Princesse Kaguya"  de Isac Takahata, déjà créateur du magnifique " Tombeau des Lucioles", est un chef d' œuvre d'animation.
On comprend que nos peintres impressionnistes aient été influencés par les artistes japonais. Ici chaque plan regorge de beauté, le trait est une épure, les couleurs sont aimables et douces, la nature suggérée est celle de la bonté.
Pourtant toute l'histoire inspirée d'un conte populaire est emprunte de tristesse.
Ceux qui s'aiment sont séparés, beaucoup s'agitent pour des choses vaines, enfin un jour, il faut oublier ce "doux royaume de la terre"...
On espère que dans les semaines à venir d'autres projections de cette œuvre seront programmées.

"Winter Sleep", de Nuri Bilge Ceylan, Palme d'Or à Cannes, cette année, est lui aussi, un grand moment de cinéma. Cinéma théâtre, mais avec ce que la caméra peut apporter de plus à la pièce qui s'entend sous nos yeux : la possibilité d'un coup d'élargir le champ de vision, de sortir d'un angoissant huis clos entre deux personnages, dans cet hôtel Othello, pour nous offrir en des plans très larges l'immensité des fabuleux paysages anatoliens.
J'ai personnellement été séduit par la qualité de la photographie, qu' il s'agisse d'ailleurs des intérieurs ou des extérieurs, la netteté de l'image du premier au dernier plan est remarquable, je crois qu'Orson Wells a été un des premiers à accorder autant de soin à la profondeur de champ.
Comme lui, le réalisateur turc apporte un soin tout particulier à la construction de ces plans, il faut regarder, encore regarder les images qu'il nous offre à voir, tous les détails comptent dans la construction du sens, pas seulement les dialogues.
Et puis je suis sûr que chacun fera son miel des diverses évocations contenues dans le film en fonction de ses référents personnels : certains se souviendront de Bergman, d'Antonioni, d'autres entendront Tchekov, Shakespeare, Dostoïevski, moi j'ai un moment pensé aux derniers moments de Tolstoï, à un autre moment aux adaptations que Robert Bresson a fait d'oeuvres de Bernanos et à son émouvant " Au hasard Balthazar".
L'Andantino de la sonate de Schubert, joué par Alfred Brendel, sonate qu'on entend à certains moments forts du film, rajoute une grande émotion à l'esthétique parfois glacée des images. Bref, un chef d'œuvre.

FOREST Jean-Michel

A l'Arletty en VO ( et non en VF comme c'est indiqué sur les flyers ) le samedi 16 août 17h30 ; le dimanche 17 à 16h30 ; le lundi 18 à 20h ; le mardi 19 à 15h15

Commentaire de BRUHAT Bernard:
Félicitations à Mr Forest pour ses choix.
Ces deux films sont d'une grande qualité. 
J'approuve également ses propositions de projection des 3 films pour commémorer cinématographiquement la première guerre mondiale.
Ce sont des films d'un haut niveau.
Cela nous changera des conneries que la direction du cinéma Arletty nous propose. C'est triste de vouloir tirer les populations vers le bas uniquement pour faire du fric. Déjà que la France est au 25 ème rang européen en terme d'éducation.
Ces programmations ne vont pas améliorer le niveau.
Un jour, on s'en mordra les doigts ! 

jeudi 14 août 2014

14/18 au cinéma par J.M Forest 14/08/2014

"Moi mon colon, cell' que j'préfère
c'est la guerre de quatorz'-dix-huit!!!"    Georges Brassens


"Comme je traversais des Fleuves impassibles,
Je ne me sentis plus guidé par les haleurs :
Des Peaux-rouges criards les avaient pris pour cibles
Les ayant cloués nus aux poteaux de couleurs."   
Arthur Rimbaud , Le Bateau Ivre.

Comme je m'ennuyais un peu en cet été mémoriel, j'ai cru entendre dire que les mairies de notre canton nous préparaient pour les prochains mois une commémoration de la guerre dont nous sommes tous des survivants . 
Car si votre grand-père - je parle pour ma génération, celle de l'heureux baby-boom - y avait cassé sa pipe, vous ne seriez point né.
Moi qui ne suis qu'un citoyen ordinaire, sans prétentions ou ambitions, mais qui adore le cinéma, je proposerai à nos décideurs, trois films à nous projeter à Étables, à St Quay ou dans les deux communes.

Le premier que je proposerai est le plus récent : il s'agit de "Un long dimanche de fiançailles" de Jean-Pierre Jeunet.
Je n'ai jamais vu un aussi bel hommage rendu aux simples poilus, aux petites gens embarqués dans une histoire qui les dépassait et souvent les écrasait.
Je n'ai jamais entendu mon grand-père maternel, brancardier, parler de ce qu'il avait vécu.
Je n'ai jamais connu mon grand-père paternel car après avoir engendré mon père, il est mort très vite, les poumons rongés par les gaz de combat qu'il avait respirés.
Ce serait aussi l'occasion de reconnaître la lanterne du phare posé à Lézardrieux, ainsi que les Héauts de Bréhat et Plougrescant.
Le deuxième film, plus ancien s'appelle "La vie et rien d'autre", il est de Bertrand Tavernier avec le regretté Philippe Noiret et la belle Sabine Azéma.
Une guerre, ça fait des morts anonymes et des disparus, et c'est ce dont est chargé le personnage joué par Philippe Noiret, mettre un nom sur ces anonymes, retrouver les traces des disparus, compter les morts et ça en fait des morts, une guerre!
Enfin le troisième film que je proposerai, c'est bien sûr, "Les sentiers de la Gloire" de Stanley Kubrick.
Tout le génie, le talent d'un grand cinéaste est au service de l'horreur de ce que fut cette guerre de 1914-1918 où les généraux ne se rendaient pas bien compte de ce qu'ils demandaient aux soldats.
Et puis, il n'est pas interdit de lire ou relire "Le sang noir" de Louis Guilloux car on est à St Brieuc en 1917 et le dernier Goncourt "Au revoir, là haut" rend bellement hommage à Cripure, le personnage du roman de Guilloux.
Toujours à propos de cinéma, j'entends quelquefois regretter que le cinéma de St Quay se nomme l'Arletty.
Moi, j'ai envie de rappeler qu'Arletty a tourné dans les Enfants du Paradis, que la production de ce film faisait travailler anonymement des juifs et qu' Arletty n'a jamais dénoncé qui que ce soit.
Et après tout on pourrait dire de notre commune ce que disait Arletty d'elle même : son cœur est français mais son plaisir (le tourisme) est international, je crois qu' Arletty employait un mot un peu plus cru.
Enfin cette semaine dans notre cinéma à la suite de bien des divertissements comme Dragons 2, Transformers, Under the Skin, Lucy, Les gardiens de la galaxie, La planète des singes, La nuit du cinéma, deux belles œuvres :
Le conte de la princesse Kaguya  et la palme d'or de cette année : Winter Sleep. Bons Films !

FOREST Jean-Michel.

mercredi 13 août 2014

2 monuments aux morts ??? 13/08/2014

Il Y A UN PEU MOINS DE 70 ANS,

la municipalité d'alors décidait la construction d'un second  monument aux  morts.
Décision singulière puisque  peu de communes connaissent la singularité d'honorer ses enfants martyrs  en  les séparant suivant leur  conflit respectif.
Le  monument aux  morts de  la  guerre  1914/18 est déjà insolite.
La  plaque  en marbre portant les  noms des 84 Quinocéens  morts  pour la France est  installée sur le mur extérieur  (nord) du transept de l'église de St Quay; c'est original et  insolite bien que  l'église appartienne  à la commune, il est rare  de connaître  une telle configuration.
En  général, depuis  la séparation des églises et de l'Etat en  1905, on constate 
souvent une  proximité du lieu du culte  mais  jamais,  comme  à Saint Quay, un  tel mélange dans  la célébration  de la religion et de la célébration  des victimes de la guerre. 
Le climat  politique de la ville  à la   Libération  a sans doute conduit les autorités  municipales , faute de  place sans doute sur le  mur de  l'église  et  peut être pour  marquer  un distinguo entre le Saint Quay  résistant et les errances , l'apathie et la résignation des autres  à cette nouvelle construction.
Il n'y a  plus de  témoin de  la  première guerre  mondiale; de  la seconde,  il en reste de  moins en  moins, des guerres d'Indochine et d'Algérie les participants ont tous  70 ans  minimum et aux  manifestations  patriotiques, les  participants sont de  moins en  moins  nombreux.
Il est  plus que temps  de rassembler  les  deux  monuments en  un seul   et de situer cette nouvelle réalisation à proximité immédiat de l' Hôtel de ville.
Le  monument du quai de la République ne  met pas  en valeur "Les Morts pour la France "; son support en béton se  lézarde, les  jardins qui l'entoure sont  des crottoirs  pour  chiens... 
Bref, au milieu de  la circulation,  sa situation n'est pas extraordinaire  pour s'y recueillir.
Il ne s'agit  pas d'un investissement extravagant  et il ne nécessite pas d'attendre la rénovation du quai de  la République.
Cette  idée de réunir les deux  monuments  n'est pas nouvelle; elle est dans  beaucoup d'esprits  attachés aux valeurs  patriotiques
A quand la réalisation de ce simple projet, celui d'honorer ensemble  à chaque commémoration les  156 Quinocéens* "Morts pour la France"

JOUNENT Michel. 
* 84 noms sur le  monument 14/18  et  72 noms sur celui 39/45.

Commentaire de KERVOELEN Michel:

Quelle est la spécificité du petit monument au rond point de la France Libre ? 

samedi 9 août 2014

l'Histoire de SQP avec un peu d'objectivité 9/08/2014

L'HISTOIRE SOUS L'OCCUPATION 
DE SAINT QUAY PORTRIEUX
ne se découpe pas en rondelles.
Il y a bien sûr les  pages  glorieuses écrites  par la Résistance et hélas  les pages  sombres  et noircies  par la collaboration locale.
Les pages les  plus  connues  qui honorent la commune sont bien évidemment celles  qui portent le nom  de l'adjudant chef  Cadot  et des  malheureux jeunes hommes du Viking.
Le résistant  Alphonse Cadot  est tombé le  2 août  1944 sous les coups  de brutes déchaînées traîtres  à leur patrie ( des  russes, des  ukrainiens et géorgiens ) mercenaire  à Saint Quay  de  l'occupant allemand.
En rentrant d'une  mission sous le commandement de Jules Gourio ,  celle d'empêcher au  moment de  la débâcle allemande  la destruction  du sémaphore  et de la digue historique  du port; celle du résistant Cadot , elle échoua doublement  par sa  mort et la destruction  du sémaphore et  celle conduite par les résistants  Désiré Jostra et Fred Hamon  qui, eux,  parvinrent à annihiler le système de  mise  à feu  des  mines placées pour détruire la digue du port , une construction datant de  plusieurs  siècles.
Les pages  déshonorantes qui ont profondément sali la commune avaient à sa tête  un collaborateur fanatique Yann Courlouer; il dénonça  à tour de bras à la gestapo  des résistants comme le garagiste Courapied, mort en déportation 
Des amis lecteurs de  mon blog m'ont fait parvenir  des coupures de presse de  l'époque au lendemain du  70ème anniversaire de  la  libération de Saint Quay Portrieux; leurs parutions  aideront à se remémorer  ces  jours noirs de la guerre  et le climat  malsain de cette  période .
page 2 de  l'article .
page  3 de l'article
page 4  de  l'article.
page 5  de  l'article .
article paru dans  "Le Télégramme " du 27 janvier  1952
Elles invitent à réfléchir sur cette  période  dramatique où  trop de Français se sont couchés devant  l'occupant.
Certes,  cette lecture  n'aura pas  l'aspect ludique et spectaculaire  du défilé  de matériel militaire américain ou de la vision  insupportable d'hommes déguisés en militaires hitlériens au parc de la Duchesse Anne .
A  quand un repas "fraternel" organisé par les  mordus  de la seconde guerre   mondiale avec des figurants ou  nostalgiques du III Reich déguisés en SS ???  
Je vais finir par croire que Brassens avait raison avant la  lettre en  1964 avec sa chanson très  polémique  "les deux oncles " quand  je vois ces déguisés  ...vert de gris. 

JOUNENT Michel . 

PS: Gourio Jules  chef civil de  la résistance  à Saint Quay Portrieux , maire de  Saint Quay de 1944 à 1945 et  ensuite conseiller  municipal de  1945 à 1959.
Alphonse Cadot , Angevin d'origine.
J'ai le 7/01/2012 déjà écrit sur le triste  personnage de Yann Corlouer , un article "Saint Quay à l'heure allemande "il apportait en son temps de bien tristes  détails sur  son activité de Kollabo.

Commentaire de Legendrey Jules:
Je te remercie Michel de cet éclairage du passé, de notre passé, de celui des habitants de SQP.
J'ose dire que ton blog est la mémoire citoyenne et culturelle de SQP.
En tant que Libertaire, je reconnais un espace de convivialité et d"échange où peuvent s'exprimer ceux qui ont encore quelque chose à dire sur l'avenir et la vie quotidienne de Saint Quay Portrieux.
Amicalement.


Commentaire d'Octave:
"Merci de rappeler ces faits honteux pour la mémoire qui donnent une raison de plus de déplorer que le cinéma de Saint-Quay porte le nom d'Arletty, notoire collaboratrice "horizontale" 

Commentaire de Cheik en blanc:
Félicitations à Michel JOUNENT pour ce travail de recherche et les précisions sur cette période ô combien trouble..!
D'autre part merci pour la tenue de ton Blog, qui est toujours intéressant et riche d'informations appréciées ou non , mais toujours bien documenté.

jeudi 7 août 2014

vidéo du conseil ...verboten 7/08/2014

ENREGISTREMENT VIDÉO DES CONSEILS MUNICIPAUX ,
"plaidoyer pour  une diffusion en directe  ou en  différée".
De plus en plus,  les  municipalités  choisissent  d'enregistrer la tenue de  leurs  conseils  municipaux et elles sont  maintenant des  milliers en France.
Ce  n'est pas une question de conjoncture ou de conflits permanents au sein du conseil, la  mémoire informatisée des débats est un pas de  plus  pour enrichir la  démocratie  participative locale . 
Avant, les citoyens, une fois  l'élection du conseil municipal  passée, attendaient  l'élection  suivante pour juger si les  promesses tenues  l'avaient été.
Aujourd'hui,  le degré de  perception des citoyens  sur  l'activité de  leurs élus  est beaucoup plus  rapide  par l'informatisation de  la société.
Les  blogs lanceurs d'alertes  d'un côté, et  l'information municipale avec tous  les  moyens  modernes dont elle  dispose,  forment un concours  intelligent pour rassembler un maximum  de citoyens autour d'un même projet.
Fini les  projets et les  dépenses somptueuses que  l'électeur floué découvre une fois les réalisations en cours d'exécution.
A Saint Quay, l'enregistrement vidéo des conseils a  montré la personnalité des élus et   l'autoritarisme du maire sortant,  campé dans  sa  volonté de gérer seul la commune .
Seul, pas tout à fait puisque qu'il a  usé de 5 DGS  avant d'en trouver  un à son goût et avec aussi le consentement  sans faille de deux directeurs de service.
Les  conseils  municipaux  avec M Blanc étaient le seul moment où les élus pouvaient le questionner   et le contredire sur  ses extravagances .
Sans  la vidéo du conseil, sans  les blogs  de  l'époque, que serait-il advenu du minigolf...un parking à bagnoles???
Un  élu actuel confronté à bien de tourments nous raconte sur son blog que le conseil municipal actuel est maintenant apaisé , que chacun s' y exprime  dans  le calme et la sérénité  et que cela aide  bien le secrétaire de séance à rédiger des  procès verbaux qui seront approuvés  à l'unanimité  lors du conseil suivant.
Mr l'élu délégué aux relations  publiques (indemnisé) ouvrait les yeux pendant les 9 premiers  mois du  mandat  de Mr Blanc : calme, sérénité , apaisement étaient de mise.
Qui aujourd'hui peut garantir  que  la  majorité restera  monolithique pendant six ans???
Qui peut  aujourd'hui garantir  que les  états d'âmes de certains élus, suite   à la répartition des responsabilités, n'auront pas d'effet sur  la cohérence de  la  majorité???
Qui   aujourd'hui, en constatant  que  des élus se  marchent sur les  pieds  pour exercer leurs responsabilités  et surtout que  rien ne se fait sans l'aval du maire,  ne  lézardera pas cette belle unanimité   du conseil???
Dans  le  brouhaha  des conseils d'hier ou dans  le  silence assourdissant des conseils d'aujourd'hui, sachez,  Mr l'élu tourmenté que les  propos tenus lors de la séance du conseil sont enregistrés et peu importe le bruit de fond , la retranscription  sur papier  n'en est pas gênée .
Quelque soit le  mode de  scrutin , les  conseils  municipaux des communes de  notre dimension terminent  rarement leur mandat dans  la  même composition .
Six ans , c'est long, et avec toutes  les  incertitudes économiques  et politiques actuelles,  il faut vraiment être enfermé dans ses certitudes   pour être aussi sûr  que cela  ne sert  à rien  d'enregistrer  les débats du conseil municipal sur les investissements importants à venir.
Le  problème pour notre commune , c'est que  l'enregistrement vidéo  a déjà été mis en place durant  plusieurs années sous la  précédente mandature et que  la  population Quinocéenne ne comprend pas ce recul de  l'information .
C'était, il est vrai, une  initiative d'une association disposant d'un blog; maintenant que  le metteur en scène de cette avancée démocratique est devenu un adjoint  responsable de la communication, cela n'en  n'est que  plus suspect  de le voir rétif à l'enregistrement vidéo de  l'assemblée communale.
Quant  à la  position de l'élu* tourmenté sur le distinguo qu'il fait entre sa  position  personnelle  et celle de la  majorité à laquelle il appartient  sur les problèmes à régler par la  municipalité, cette  pratique du grand écart intellectuel n'aura qu'un temps.
Un : cela fait mal  aux  méninges  et deux: cela finira par agacer le maire.

JOUNENT Michel.

*Élu tourmenté parce  qu'il se  morfond dans son coin de n'avoir aucune  réelle activité au sein du conseil, ses collègues, les  ingrats , le snobent  !!!  

Commentaire d'Alain Proviste:
Le pauvre à du se faire remonter les bretelles en donnant son avis sur le sujet " vidéo pendant les conseils" , car aujourd'hui l' article a été retiré de son blog et par ricochet celui de cette quinocéenne dont je n'ai pas retenu le nom
Après les banderoles , les affiches , ce sont les articles qui sont censurés .
QUEL SERA LE PROCHAIN INTERDIT ?
Qu' il fait bon vivre à St Quay ...

mardi 5 août 2014

la loi rien que la loi 5/08/2014

DU RESPECT DE LA LOI...

Étonné de voir les adjoints porter l'écharpe tricolore en présence du maire lors des cérémonies du 14 juillet et du 70 ème anniversaire de la libération, je me suis renseigné (sur Internet, c'est facile !).Voir le site.
http://www.collectivites-locales.gouv.fr
Cliquer: Le guide du maire
Cliquer: Votre rôle 
Cliquer: Les signes distinctifs de votre fonction
Le port de l’écharpe tricolore avec glands à franges d’argent est réservé, d’une part, pour les adjoints dans leurs fonctions d’officier d’état civil et d’officier de police judiciaire et lorsqu’ ils représentent le maire ou le remplacent en application des articles L. 2122-17 et 2122-18 du CGCT et, d’autre part, pour les conseillers municipaux lorsqu’ ils sont conduits à célébrer un mariage par délégation ou lorsqu’ ils remplacent le maire en application de l’article L. 2122-17 du CGCT.
Le port de l'écharpe tricolore est donc limitativement restreint tant pour les adjoints que pour les conseillers municipaux à l'exercice des fonctions d'officiers de police judiciaire et d'officier d'état civil et lorsqu'ils remplacent ou représentent le maire.

Les Quinocéens attendent des élus qu'ils respectent strictement la loi en se renseignant au préalable sur la réglementation en vigueur. 

C'est un minimum...

MARTIN Jacques.

Commentaire de Legendrey Jules:
est ce que l'ambiance Egalitaire voir Libertaire qui règne au sein du conseil municipal (maj+ autres) peut expliquer ce manquement à l'étiquette ?

dimanche 3 août 2014

en avant la censure 3/08/2014

DU PASSÉ  FAISONS TABLE RASE , 
nous chante la nouvelle équipe  municipale.
Depuis des  lustres, les  municipalités successives ont produit un semestriel  "Saint Quay Portrieux infos" (parution en janvier et en juillet de  l'année).
Cette brochure d'une vingtaine de pages rapportait images et articles à
l'appui , tout le travail des élus, les réalisations  terminées et en cours , la vie sportive et culturelle  de la commune , les  projets à venir , les  mouvements d'état civil  et des  morceaux de  l'histoire  de notre cité.
Juillet est  terminé  et  nous ne voyons  rien venir .
Pourtant, il y a  un élu en charge de  la communication et de nouveau l'embauche d'une personne en charge de ce secteur.
Alors, pourquoi cette censure sur  les dernières  réalisations de  l'équipe sortante??? Aménagement du quartier du Casino , plage du Châtelet, refonte du préau du parc de la Duchesse Anne, aire de  jeux pour les enfants, nouvelle signalétique, effacement du réseau aérien, etc ...
Les femmes et les hommes changent d'équipe municipale en équipe  municipale, mais en vérité,  ils ne sont que  les  outils plus ou moins efficaces  de la  même politique  qui vise toujours  à améliorer la vie  de leurs concitoyens.
A Saint Quay,  que  les nouveaux élus ne se fassent pas trop d'illusions;  ils connaîtront le sort de  leurs  prédécesseurs , l'ingratitude...  Quoi qu'ils fassent et parce que  c'est dans  l'air du temps, ici ou ailleurs, la sortie des sortants .

JOUNENT Michel, en pleine  interrogation:

Pourquoi la suppression des enregistrements vidéo  des séances du conseil municipal???
Quel avenir pour le  semestriel  "saint quay portrieux infos"???
Qu'est ce qui se prépare dans  la refonte du blog  et du site municipal???
Garderont-ils la  mémoire  de la municipalité  précédente ???

Commentaire de Bruhat Bernard:
Nous l'avons déjà dit et nous le réclamerons encore. La suppression de la vidéo des conseils municipaux est une régression démocratique. Quelles sont les raisons objectives de vouloir priver les absents, et notamment les contribuables résidents secondaires des délibérations et des décisions prises alors qu'ils sont absents la majeure partie de l'année? Veut-on les mettre devant le fait accompli ? 
Le défunt site LEQ s'en était chargé.
Monsieur Michel Jounent a proposé son blog.
Il n'y a donc aucun obstacle technique et, en plus, il y a un responsable de la communication rémunéré !! Pourquoi vouloir débattre en secret ?
Pour éviter les commentaires ou l'expression d'opinions ?

Que dirait-on si on supprimait les questions au gouvernement ou les débats sur les chaines publiques ? 
Etrange politique de communication dans notre bonne ville ! 

vendredi 1 août 2014

Faut pas se gêner 1/08/2014

COMMENT PEUT-ON ENCORE ACCEPTER
une image aussi dégradée de l'entrée maritime de la ville???
En permanence, des camping-cars de passage ou carrément  sédentaires pendant la  période estivale occupent les terre-pleins du port d'Armor , propriété  départementale.
Sous le vent de  450" bags" remplis de coquilles Saint Jacques* qui attendent d'être lavées pour servir de support à des  produits surgelés , l'odeur n'est pas des  plus agréable.
A proximité immédiate du passage de  véhicules de  tout tonnage circulant  jour  et  nuit, sur  un terrain manquant de  la  plus élémentaire  salubrité, dans des conditions d' hygiène très contestable  des dizaines auto caristes  stationnent.
C'est gratuit  et c'est pourquoi ils sont là !!!

A Étables sur  mer,  ville voisine, la  municipalité  a réglementé  le stationnement du côté de  la  plage du Moulin.
A Plouha, sur la  plage du Palus ,la  municipalité  a  pris des  mesures  draconiennes pour empêcher le regroupement de camping- cars qui en prenaient beaucoup trop à leur aise  en bordure de  plage.
A Saint Quay Portrieux, depuis  longtemps l'espace du quai Richet  où se tient un  marché hebdomadaire est inaccessible aux camping-cars par la  présence de  portiques limitant la hauteur de  passage.
A Saint Quay Portrieux, il existe un endroit tout trouvé pour un stationnement  correct  des camping-cars, c'est le Camping Bellevue ***situé  68 boulevard du Littoral.
Il ne s'agit plus de dire  qu'il faut  s'affirmer  d'avantage  dans  le syndicat mixte du Port d'Armor, organisme  responsable de l'avenir des terre pleins, il faut le faire .
Barrières et portiques dans  un  premier temps feraient l'affaire pour faire de cet espace un parking  pour voitures de tourisme .
Parking  qui deviendrait dissuasif pour les visiteurs  si la bonne  idée  de  mettre en place   une navette  circulant en ville  en permanence (un  minibus)  se réalisait .
A Roscoff  par exemple  une  ville touristique de  3 700 habitants 2 minibus font le tour de  la ville de  10 à 19 heures, ils s'arrêtent aux endroits remarquables et ils desservent 2 parkings relais,  dissuadant les visiteurs  d' utiliser leurs propres  véhicules.
A Roscoff, il  circule aussi comme  il y a quelques années à Saint Quay  un petit train (automobile ) supportant  la  publicité des commerçants qui doit sans  doute payer son utilisation et ceci  pour la  joie et le  plaisir des grands et des  petits...
Bref , la campagne électorale est terminée , pour  l'instant on n'aperçoit que la  poursuite des événements mis  en route depuis une douzaine d'années et  on ne fera croire  à personne qu'il faut  encore des années  pour régler  le stationnement sauvage des camping cars  et terminer le nouveau port .

JOUNENT Michel, lanceur d'alerte de  plus en  plus sollicité pour continuer à  produire de  l'information municipale libre  face à celle de la  municipalité totalement tournée  à  la diffusion  des  photos du maire .
M le  maire  en  bateau , M le  maire  à la commémoration , M le  maire  avec les  pongistes, avec  les  plongeurs, avec  les  personnes âgées  etc  ...

PS:  437 "bags" de 800 Kg de coquilles = 350 tonnes de coquilles en attente d'être  lavées .

Commentaire de Martin Jacques:
Ah, les camping cars ...
Merci mon cher Michel de soulever ce problème qui intéresse les Quinocéens, en particulier ceux et celles qui fréquentent le Port. Pollution, défaut de participation aux frais, véhicules ventouses, etc. Il est absolument anormal de laisser cette situation perdurer alors que des solutions à moindre frais existent: voir le programme de la liste "Vivons St Ké"... Oui, beaucoup moins cher qu'une pelouse synthétique !
Encore élu, j'avais demandé que les toilettes installés pour la dernière fête de la coquille (2012) soient démontés pour ne pas faciliter l'accès à l'eau gratuite aux camping cars. Peine perdue.
Il est vraiment temps que la municipalité s'empare du dossier qui énerve passablement les contribuables que je rencontre. 
"Le droit d'accès à la mer est un principe inaltérable" a écrit un adjoint dans le dernier Phare... Ça tombe bien, cela libérerait des places de parking pour ceux qui souhaitent accéder à la plage de la Comtesse par la cale Ste Anne !


Commentaire de Bruhat Bernard:
Il y a, comme qui dirait, un certain laxisme au niveau municipal, et les observations de Monsieur Jounent sont pertinentes. D'ailleurs, ce problème perdure depuis un certain nombre d'années. Il y a pourtant une police municipale rémunérée dont c'est la mission de faire respecter les panneaux. Elle est peut-être en vacances ? Visiblement, les élus aussi !!... 

Commentaire de Rocquevert Noël:
" je partage à 100% les propos de Messieurs Martin et Bruhat:  Le laxisme de la municipalité concernant le stationnement des camping-cars sur le port d'Armor est consternant.
Etant moi même camping cariste, je ne souhaite pas que nous soyons considérés comme des perturbateurs, il n'empêche que la situation du port de Saint Quay Portrieux est unique dans son genre: aucune réglementation de zone, aucune contrainte, pas de taxe de séjour, pas de contribution à l'assainissement, pas de facture concernant l'eau, la proximité d'une plage, d'un port, de restaurants, de commerces etc.. un petit paradis ou tout est gratuit...sauf pour les contribuables quinocéens;     merci Monsieur Le Maire.
Pour compléter, je vous suggère de regarder de plus près les plaques d'immatriculation de certains véhicules; et vous découvrirez comme moi, que quelques uns sont immatriculés 22;.
Bizarre non? Dans notre cercle on s'informe, et on découvre que certains costarmoricains ( voisins) mettent leur camping car pendant les 2 mois d'été sur le port d' Armor , pour y loger bien sûr, mais surtout...pour louer leur maison qu'ils ont laissés libre; elle n'est pas belle la vie quinocéenne?

Alors SVP ne mélangeons pas ceux qui acceptent de participer à la vie communale et ceux qui profite d'un système, mais surtout faites que les responsables élus soient à la hauteur de la charge qu'ils ont réclamées et qu'ils prennent les dispositions pour que de tels abus ne se reproduisent plus.