Pages

mardi 17 janvier 2017

mémoire sélective, 17 janvier 2017


En 1957 disparaissait Alfred Delpierre , 
il y a soixante ans...
Pour honorer sa mémoire seulement une  plaque sur un rond-point au bout d'une rue en  cul-de-sac .
Ce  maire de  1919 à 1941 est  totalement oublié à Saint Quay Portrieux et pourtant la commune  lui doit tant ...
"Après la 1ère Guerre Mondiale, Saint-Quay Portrieux connut une période faste sous l'impulsion de Monsieur Delpierre, Maire de l'époque, avec la construction de nombreux équipements touristiques et balnéaires en front de port : aménagements des quais, des cales, d'une promenade avec balustrade, des sentiers littoraux, de la piscine d'eau de mer, du cinéma théâtre, du Casino... Ce dernier fut sans doute l'un des premiers établissements de thalassothérapie en 1929. Il comportait au rez-de-chaussée le Casino avec orchestre et bar, un jeu de boules et un salon de coiffure. A l'étage, les bains étaient aménagés en plusieurs alcôves avec baignoires d'eau de mer chauffée, douches et tables de massage. Le Casino était alors couvert de terrasses, toute la façade côté mer était en plein air, protégée du vent par des vitrages.
La commune de Saint-Quay-Portrieux obtenait un 1921 l'agrément ministériel de classement comme station touristique. Dès 1922, le maire Alfred Delpierre (1875-1957) fit élever des murets pour aménager "les Terrasses de Saint-Quay", sur lesquelles il fit déplacer les cabines de bains en bois. Ainsi, depuis le grève Noire et jusqu'à la plage du Châtelet, les cabines étaient alignées sur plusieurs rangées. 
Delpierre fit encore aménager une promenade avec une petite digue le long de la plage du port et un jardin public, planté de palmiers. A côté du cinéma dancing, il y avait un jardin municipal, en forme de gradins, avec de longues marches circulaires formant une petit amphithéâtre, où les spectateurs venaient assister à des concerts. Le maire décida la construction des fameuses barrières blanches le long du sentier de la corniche, de la Promenade et des terrasses, qui représentent aujourd'hui le symbole de la station. Il réalisa encore un stade nautique, situé au pied de la pointe rocheuse du Châtelet, arasé pour l'occasion. Un important radeau "water-chute" à étages, avec un toboggan en cuir complétait ce nouveau équipement nautique. La sécurité des baigneurs étaient assurée par une équipe de "garde-plage", postés dans des postes de guet. D'autre part, la station touristique bénéficiait d'une animation à la fois sportive et festive de grande qualité. Ces aménagements sont encore visibles aujourd'hui et participent de la renommée et du charme de la station touristique littorale de Saint-Quay-Portrieux".
A quand toute une année d'hommage à celui qui a sorti la bourgade de Saint Quay Portrieux de sa condition moyenâgeuse  pour en faire une station balnéaire longtemps à la mode???
Aujourd'hui la municipalité  s'apprête à commémorer le centenaire de la naissance d'un ancien maire honoraire François Héry  par une année d'hommage, dans 3 ans on fêtera, j'imagine le centenaire de la naissance de Robert Richet  et dans X années le passage à l'hôtel de ville  d'un édile plus pervers narcissique  que moins.
La fête, les commémos pourquoi pas  mais la résolution des vrais problèmes n'avancent pas  comme la lente installation du désert  médical, comme la disparition de l'offre hôtelière comme  aussi la restructuration de  l'îlot Jeanne d'Arc.
Les flonflons   ne sont jamais  désagréables, mais la réalisation des promesses électorales  tenues en 2014 serait  mieux  sinon on finira  par parler de  promesses démagogiques pour se faire élire.
Entre le maire et son premier adjoint après la cérémonie des voeux et maintenant la commémoration  du centenaire de  l'ancien maire honoraire Héry, on assiste à un échange cordial du genre "passe moi la rhubarbe, je vous passerai  le séné"
L'émotion est palpable en ce début d'annèe 2017!!!

JOUNENT Michel.
texte entre guillemets largement inspiré de la documentation  du Conseil Général.   

dimanche 15 janvier 2017

un candidat en surchauffe, 15 janvier 2017

NI GAUCHE...NI DROITE !!!
Mais un peu secoué  quand même ce candidat à la présidentielle 2017.
Surtout quand il affiche son mépris aux personnels des abattoirs bretons en les taxant d'illettrés  ou quand il vitupère contre les habitants  des anciennes zones minières du nord en soulignant leur fort taux d'alcoolisme  et leur tabagisme excessif.
Porté par la  bien-pensance et par le média "Libération ", il ne lui reste plus qu'à se présenter pour la première fois au suffrage universel et on verra ce que pense le peuple de ce démagogue issu du monde de la banque.

JOUNENT Michel. 

vendredi 13 janvier 2017

permis de construire, 13 janvier 2017

LE SORT EN EST JETÉ (alea jacta est )
L'ITEP de Kerbeaurieux tombe l'escarcelle d'un promoteur  privé malgré tous les moyens mobilisés par la  municipalité pour en faire un site  multi-fonctionnel (voire  les  pages 5 et 18 du programme pour les  municipales  2014... ci-dessous:
"c'est le temps d'une équipe nouvelle avec Thierry Simelière"

JOUNENT Michel . 



page 18

bonne santé pour 2017,la seule bonne nouvelle, vendredi 13 janvier 2017

AU DÉBUT, CHEZ LES FUTURS MAIRES
pour se faire élire, il y a les  promesses ,"on va voir ce qu'on va voir"...
Coups de menton, verbe haut, sûreté du jugement sur l'état des  lieux, étalage de son savoir faire telles sont les quelques attitudes de ceux qui veulent marquer leur passage à la tête d'une  municipalité ou construire une carrière politique en lorgnant la députation.
A la cérémonie des voeux pour l'année 2017, trois années grosso modo, après l'arrivée de cette municipalité, on peut raisonnablement déjà se faire une idée de  l'activité des élus et de son maire en particulier pour servir les Quinocéens.
Je passe sur l'introduction au discours du maire  faite par le  premier adjoint, pourquoi tant d'obséquiosité??? pourquoi tant de vénération  et de louanges???  à l'adresse de celui  qui "guide" la  municipalité  et cela sur un ton qui rappelle les sermons jadis   tenus le dimanche  à l'église du coin.
Les travaux dans  la ville: ils sont nécessaires  et peuvent être réalisés par n'importe quelle municipalité, il suffit de dégager  les sommes correspondantes aux dépenses et nul besoin d'un génie particulier, pour refaire les  100 mètres de la rue Pasteur et la mettre en sens unique , en faisant pareil pour la rue de Dol et  continuer la réalisation  de  l'esplanade du Port d'Armor déjà largement entamée sous la mandature  précédente .
Ces travaux n'ont rien de spectaculaire, ils  sont  le résultat normal d'une commune investissant régulièrement pour améliorer dans tous les domaine la qualité de la vie intra-muros.
Dans  deux domaines  précis la municipalité est demeurée stoïque   au balcon de l'hôtel de ville pour regarder se dérouler des événements conduisant à la baisse de la qualité de vie dans notre commune: la diminution  du nombre de  médecins généralistes et ailleurs, la sévère réduction de l'offre hôtelière.
C'était un secret pour personne, les médecins généralistes de notre commune ont vieilli  et ils devaient prendre fatalement un jour ou l'autre  leur retraite; c'était vrai il y a trois ans  et depuis ce temps rien n'a été fait ou pas grand chose pour attirer  de nouveaux personnels de soins .
La nomination des deux conseillers municipaux  pour procéder à la recherche  d'éventuels candidats me laisse  plus que songeur .
On voudrait ne pas faire avancer ce problème que l'on ne s'y prendrait pas autrement en choisissant en particulier  ces deux élus.*
Depuis trois ans la municipalité actuelle a hérité d'un hôtel fermé, l"Hôtel du Commerce " après une espérance de reprise, il est totalement abandonné aujourd'hui, "l'hôtel du Gerbot d'avoine" vivotait   depuis des années , (changement fréquent  de gérants, travaux de remise aux normes remis trop souvent), sa dernière fermeture  ne pouvait pas être une surprise  et quand on vit à Saint Quay, qu'on s'intéresse à la vie de la commune et qu'on fréquente ses commerces  la dernière fermeture de "l'hôtel Saint Quay" et son restaurant n'avait rien de surprenant.
Là sur une situation  connus de tous, la municipalité  a regardé se déliter la situation  et sur un problème aussi complexe, elle  a pris beaucoup de retard pour le dominer et réagir.
Notre maire toujours aussi fougueux quand il prend la parole en public,  s'est voulu pédagogue pour expliquer la nouvelle intercommunalité et pour  apporter des réponses à la baisse démographique  de la commune.
C'est au niveau  des  impôts prochains  que se vérifiera la promesse inscrite dans la pierre et tenue par notre maire sur le bien fondé de cette  super agglomération de 150 000 habitants.   
Déjà le tribu à verser par les entreprises  de  plus de 11 personnes  pour abonder la mise en place d'un service de transport public à la demande comme le "Taxitub "qui existe actuellement, touchera leur productivité; il y a au moins 6 ou 7 voire plus d'entreprises dans ce cas  à Saint Quay.
Sur la possibilité de faire venir des nouveaux habitants à Saint Quay , notre maire  a oublié un peu vite   en communiquant ses voeux pour  2017, le sort qu'il prévoyait à l'ITEP de Kerbeaurieux en  début 2014, en bon pédagogue voulant la vérité sur les événements il aurait du dire qu'il avait échoué  dans la reprise de cet espace pour y créer des hébergements aux associations locales, pour y créer  une pépinière d'entreprises  numériques, pour y concevoir un espace de coworking, des séjours vacances  et  un projet ambitieux  d'ordre  médical et médicosocial.
Sur la promesse que tous les  moyens  seront mobilisés au service de l'activité   économique, on peut affirmer  sans détour que le  maire à ce jour  n'a pas réussi  à mettre en oeuvre  son projet  pour dynamiser les commerces et l'emploi. 
A la place un promoteur a mis sur la table la  somme d'argent souhaitée par la PEP 22 propriétaire de l'ITEP  et qu'à la place il aura peut être des  logement collectifs et individuels  si la vente sur plan  se fait rapidement .
Sur un sujet  important le maire est passé en coup vent, celui de la construction  du champ d'éoliennes marines ; notre maire  sait depuis longtemps que la port d'Armor est appelé à devenir la base de maintenance, du parc éolien, sans attendre  le détail des constructions à venir , le PLU est à revoir. 
Avec les possibilités de recours, il est plus que temps  de le mettre à jour ce PLU.
BON à moins de faire  preuve de surdité , notre maire exalte l'animation  sous toutes ces formes  pour notre village durant toute l'année et à celles qui existent depuis toujours il ajoute du jeune, du  branché et pour bientôt du "vintage", voilà notre municipalité  tourne à devenir une agence  de spectacles en tout genre pour la région... 
Pour les chaussées et trottoirs en mauvais états on verra plus tard!!!!
Ce post n'épuise pas tous les sujets développés par le maire, il y a  matière à discussion sur les 10 mois de fermeture d'une partie  importante du GR 34, sur le transfert des services techniques et sur la mise à disposition  d'un terrain pour construire,  occupé jadis  par un gazomètre , sur  le rond point des près Mario et la vitesse excessive des voitures  sur la D 786, sur  la pelouse de foot en matériel synthétique  et bien sur, sur  l'arlésienne  qu'est devenue la rénovation de la station d'épuration des eaux usées etc...

JOUNENT Michel.


*Sur la remise du dossier à deux conseillers municipaux  pour la recherche de nouveaux médecins immanquablement cela fait penser  à G Clemenceau  annonçant "quand je veux enterrer un problème je crée une commission".

mardi 10 janvier 2017

pour de meilleures conditions de travail, 10 janvier 2017

"LES RAISONS DE LA COLÈRE"  
existent aussi dans notre commune comme par exemple à l'EHPAD Jeanne d'Arc.

Salariat faiblement rémunéré: la plus grande partie du  personnel est payé au SMIC et la dernière augmentation gouvernementale n'arrange pas le climat.
Le personnel est en sous effectif et le travail parmi une population de plus en plus âgée n'est pas des  plus aisé, voire même de plus en plus difficile  avec les résidants souffrant de la maladie d'Alzheimer. 
Il est grand temps de penser à la valorisation de ces personnels qui travaillent durement  pour nos aînés en leur donnant de meilleurs salaires et en organisant  mieux leur emploi du temps par des embauches supplémentaires .

JOUNENT Michel.   

coup de gueule inutile, 10 janvier 2017

Faire marcher ses neurones avant de  pousser  
un coup de gueule...

L'appartenance à liste du maire n'autorise pas à raconter  n'importe quoi.
Surtout pour une personne, frustrée de faire  banquette à son goût depuis trop longtemps au porte du conseil.
C'est dur  de constater que son investissement en écharpe n'est toujours pas en voie d'amortissement.  
Ce n'est pas le maire de Plourhan  qui suite à un imaginaire  volte-face  aurait conduit l'adhésion du Sudgoëlo à la nouvelle agglo de Saint Brieuc.
Mais c'est simplement le résultat des votes des conseils  municipaux des  6 communes du Sudgoëlo.
De plus dans ces 6 communes, il existait un  sentiment fort, celui de rester ensemble quelque soit  le nouveau découpage  et aussi  l'avis du Préfet.**
Les votes de ces 6 communes ont donné les résultats suivants: 3 pour aller vers Saint Brieuc et 3 pour aller vers Plouha-Lanvollon et Leff communauté .
Au niveau communautaire*, cela  a conduit  à compter 19 élus  pour fusionner avec  Saint Brieuc  et 9 pour l'autre solution. 
Respecter la démocratie n'est pas compliquée même pour le  porteur d'une écharpe  multicolore.
Enfin pour terminer, *je me  pose juste une question au sujet  de ce malheureux colistier .
"Qu’allait-il faire dans cette galère ??? "

JOUNENT Michel.

*Binic 7 conseillers, Saint Quay Px  6 conseillers, Etables 6 conseillers  pour rejoindre Saint Brieuc .
Lantic 3 conseillers, Plourhan 4 conseillers et Tréveneuc 2 conseillers pour une autre agglo. 


**  Déclaration de Loic Raoult dans Ouest-France du 14 fevrier 2016  

dimanche 8 janvier 2017

le mauvais choix ,8 janvier 2017

UNE DÉNOMINATION AMPLEMENT AUTHENTIFIÉE.
La nouvelle agglomération "SAINT BRIEUC Armor agglomération" a élu pour premier  Président le maire de Saint Brieuc .
En regardant ce 8 janvier, l'élection du Président et des 15 vice-présidents, si on est un peu taquin on peut affirmer que notre commune forte de ses  3 000 habitants  est maintenant totalement phagocytée à la bonne volonté de ces grandes voisines   Saint Brieuc et Plérin.
Pour simplifier, on n'est plus très loin du vieil  adage "paie ta quote-part  et regarde ce que décident les plus déterminés à ta place".
Notre commune pèse un sur 80 élus (1.25%); elle ne sera pas représentée dans l'exécutif de la nouvelle agglo, par quelle volonté???  Celle de notre représentant (notre maire) ou par la volonté des autres élus de l'agglo???
Bref, la nouvelle agglo ne sera pour notre ville  qu'une pompe à finances, c'était écrit!!!


JOUNENT Michel.  

samedi 7 janvier 2017

à la recherche du medecin perdu, 7 janvier 2017

Sur le problème  du remplacement des médecins généralistes dans notre commune, le journal Ouest-France  du  4 janvier 2017 a fait paraître

UN INTERVIEW INTÉRESSANT:
       

vendredi 6 janvier 2017

stop ou encore, 6 janvier 2017

Sur des sujets bien précis,
QUE FAIT OU NE FAIT PAS NOTRE MUNICIPALITÉ???
L'offre médicale: le nombre de praticiens est en baisse  et pour faire face à ce problème que rencontrent moult petites  communes, il est quand même  stupéfiant que notre  municipalité, elle même dirigée par un médecin, n'entretienne pas  des recherches multiples pour faire venir de jeunes  praticiens; s'occuper du problème une fois que  le ou les  médecins sont déjà partis en retraite ne fait qu'alourdir la solution pour régler ce difficile  problème.
L'offre hôtelière : c'est un problème compliqué et une municipalité ne peut pas à elle seule  supplanter l'absence d'investissements pour mettre aux normes  des vieilles battisses; elle ne peut pas non plus se substituer à des mauvais gestionnaires  tant chez les  propriétaires des  murs  que chez les gérants  des hôtels et des restaurants. ; elle  peut, par contre, notre  municipalité,  se mettre  au courant  des  gros  soucis  rencontrés  chez  ces artisans de  la vie Quinocéenne, les conseiller  pour trouver des solutions  et ne pas constater comme elle le fait actuellement la succession  de fermetures.
Dans la municipalité , il faut mettre en place des commissions ad hoc pour dominer ces deux énormes problèmes : la couverture  médicale  et la baisse inexorable du commerce de proximité.    
Dans un autre secteur par contre, il s'ouvre  un nouveau commerce, "une agence  immobilière" , une  neuvième*(Harbour Immobilier),  elle  est en passe d'ouvrir rue de Dol courant janvier 2017.

Depuis quelque temps, les ventes de  logements  et de pavillons se sont fortement accrues , tout est en vente à Saint Quay Portrieux du plus petit au plus grand comme par exemple  l'ITEP de Kerbeaurieux et les bâtiments religieux en centre ville.
Est-ce  le signe de la poursuite du déclin de la commune  ou  celui  d'un  dernier sursaut avant qu'il ne soit trop tard???
Nous atteindrons dans les trois mois à venir la demi mandature et pour faire court,  nous avons eu beaucoup d'agitations et des spectacles en tout genre  mais pas grand chose  pour asseoir l'avenir de  notre commune. 
L'absorption  de notre ville de 3 100 habitants dans une agglomération  de  155 000 habitants, avec une voix sur 80 au chapitre,  n'est pas  à l'évidence, quand  on lit la presse sur les dépenses  déjà en route de la future agglo,  le bon choix qu'elle aurait dû faire.
Ce choix de rejoindre Saint Brieuc est marqué avant tout par l'ambition personnel de notre maire.
La suite prochaine et immédiate  confirmera ou non ce choix ne serait-ce par la responsabilité importante qu'aura acquis notre  maire dans la nouvelle agglo. et aussi par le résultat de sa course à la députation  en n'oubliant pas pour demain aussi l'application de loi sur le non cumul des mandats.

JOUNENT Michel, blogueur jamais condamné par la justice **.

*agences immobilières Quinocéennes: Avis, Lemarchand, ORPI, Agence Bleue, 2 agences  Guy Hoquet, square Habitat, Mila immo
**à l'inverse, j'aurais fermé mon blog et quitté tout de suite la commune où je produisais ma prose .                         

mardi 3 janvier 2017

une véritable amie, 3 janvier 2017.

Pas le moral ….
Je m’étais préparée à me faire des nouveaux amis en ce début d’année à l’occasion du Bain des Otaries.
Tôt le matin, après mon premier bain, je m’étais apprêtée, j’avais lissé mes plumes, j’avais déjeuné léger car en ce premier de l’An nul doute que le Club des Bernaches (vous savez, le groupe des joyeux lurons et luronnes qui se baignent tous les matins) serait plus fourni que jamais et qu’alors je pourrais picorer autre chose que le triste bout de pain quotidien.
Hélas j’ai déchanté. Certes mes fidèles amis étaient là, avec quelques accompagnateurs , mais je n’ai vu qu’un seul baigneur de plus que d’habitude ... une misère !!! Alors j’ai boudé en me refusant à aller saluer mes amis , mais comme ils sont méritants je suis quand même allée nager avec eux entre la Grève Noire et le Bec du Four
J’ai vu dans le journal que les autres stations de la côte avaient organisé une grande baignade lors de cette fin d’année..
Alors, juré craché, l’année prochaine je file à Pordic où la municipalité me parait plus dynamique …
Zoë le Goêland.

lamentable, 3 janvier 2017

LES SAGOUINS SONT PASSÉS PAR LÀ!!!
Au pied de  l'ancienne vigie, reconstituée symboliquement  lors de la rénovation de la partie supérieure de la plage des " Chatelets " c'est la malveillance gratuite .
Les murs sont maculés, des éléments en bois du décor  sont cassés , des ordures sont entassées.
C'était bien la peine de revoir les abords de cette plage  sous la précédente municipalité  pour constater maintenant que des rassemblements de sauvageons se font dans l'indifférence des autorités municipales.
Il est pénible d'observer que des individus mal élevés  ont pour seule activité la destruction et le saccage  du bien public.

JOUNENT Michel.




dimanche 1 janvier 2017

à la greve noire, le 1er janvier 2017

LES OTARIES ÉTAIENT A LA FÊTE!!!

A la grève noire, accompagnée par une cinquantaine  de supporters, une dizaine  de Quinocéens particulièrement déjantés  se sont mis à l'eau  ce premier jour de  l'An.
Le fond de l'air était frais et la température de la mer ne dépassait pas les 10 degrés.
Au retour de  cette baignade,  un accueil précaire attendait  ces sportifs de  haute volée!!!
Pas de  chocolat chaud ni de vin chaud offert par la  municipalité  comme  c'était le cas sous l'ancienne  municipalité.
Dommage, cette initiative de bon aloi méritait  un meilleur sort et surtout de la  publicité  sur le site municipal pour attirer  les spectateurs; quant aux correspondants de  presse des  journaux locaux et régionaux... n'ayant sans doute pas reçus  des directives municipales, ils ont préféré faire  l'autruche.


JOUNENT Michel. 
       

vive le nouvel An , 1 janvier 2017


Et pour notre commune, je souhaite pour  2017 la concrétisation des nombreuses  promesses électorales tenues en 2014.

JOUNENT Michel.

vendredi 30 décembre 2016

adieu Monsieur le Président ,30 décembre 2016

UNE FIN D'ANNÉE  PITTORESQUE 
au niveau de la politique internationale.
A l'occasion des fêtes de Noël  et du jour de l'An, le Président de la Russie a adressé  un message de félicitation au Président François Hollande , à François Fillon et à plusieurs responsables politiques  européens.
Ce message vise à réduire les tensions qui existent malheureusement en Europe .
De plus en plus urbain ce Vladimir Poutine avec la France  et surtout pas rancunier.

JOUNENT Michel. 

La photo montre notre Président  lors de son voyage au Kasakhstan.